Culture

De l’art de raconter une histoire et le plaisir de l’écouter

Ces voix qui bercent notre enfance

S’il y a bien une voix qui a bercé mon enfance en me racontant des histoires c’est bien celle de Gérard Philipe.

"Dévorez les livres comme Gérard Philipe" publicité de 1950 pour Gallimard
« Dévorez les livres comme Gérard Philipe », 1950, publicité pour Gallimard, photographie de Lucien Lorelle

Sa voix suave et son accent français des années 50 m’ont fasciné. Cela m’a donné goût assez jeune au bien parlé, à la diction et au côté théâtral. J’ai écouté et réécouté maintes et maintes fois les histoires racontées par Gérard Philipe. Sa voix me donne toujours de délicieux frisons et un émerveillement d’enfant.

Paysage sonore

Le Petit Prince lu par Gérard PhilipeÀ la maison nous avons en CDs, le livre audio « Le Petit Prince », d’Antoine de Saint-Exupéry lu par Gérard Philipe et le conte musical « Pierre et le Loup », du russe Sergueï Prokofiev raconté par Gérard Philipe.

 

Pierre et le Loup raconté par Gérard PhilipeNous pouvons remarqué le travail de la musique, important pour illustrer la voix qui raconte. Le CD du Petit Prince que nous avons à la maison propose également des poèmes et même un extrait du « Cid » que jouait Gérard Philipe, le tout sur les compositions de Vivaldi. Aujourd’hui, toujours, les livres audio sont ponctués de petits intermèdes musicaux.

Conte musical "Emilie Jolie"Les contes musicaux sont véritablement de chouettes moyens d’éveil pour les enfants. Ils font travaillé l’oreille, l’écoute, l’imagination. Un autre conte musical qui m’a accompagné enfant est « Emilie Jolie » (dans sa première version) de Philippe Chatel arrangé par Jean-Louis Bucchi, avec les voix de Henri Salvador, Julien Clerc, Sylvie Vartan, Françoise Hardy, Alain Souchon et Laurent Voulzy etc.

En voiture ou pour occuper une après-midi, les contes pour enfants de Yannick Jaulin sont aussi incroyables. Quelle imagination ! Ces histoires (assez horribles parfois) m’ont fascinées. Elles m’avaient d’abord été racontées par le père d’une copine qui nous faisait des petites après-midi contes quand nous étions petites. Puis il m’en avait offert une compilation CD. Le parlé, la diction et la langue de Yannick Jaulin sont très particuliers. Il est d’ailleurs reconnu en France pour son travail sur la richesse et la variété culturelle française, ainsi que sur les langues/patois et l’oral.

Affiche du film "Tale of Tales" sorti en 2015Pour le moment je n’ai pas réussi à vous retrouver la référence de ses contes mais je me souviens qu’en 2015 quand est sorti le film « Tale of Tales » cela m’a terriblement fait pensé aux contes de Yannick Jaulin (notamment l’histoire de la peau de poux et l’histoire de la femme qui se fait sucer le doigt).

Curiosité et enthousiasme pour les livres audio

Je crois que mon amour pour « Le Petit Prince » lu par Gérard Philipe a contribué à ce que j’ai toujours eu une très bonne estime du principe du livre audio. Par ailleurs, je suis aussi amatrice des podcasts audio et je suis la plupart de mes émissions radio préférées en faisant autre chose ou en restant simplement confortablement installée sur mon canapé.

Avantages du livre audio

Ce qui est génial avec le livre audio c’est :

  • le repos des yeux
  • la stimulation de l’imaginaire par la voix et la musique
  • se faire raconter une histoire

Alors, pendant de nombreuses années entre l’enfance et la vie active, je ne me suis pas penchée plus que ça sur la consommation de livres audio car j’ai aussi toujours été friande de lectures et du livre papier. Je me souviens vaguement avoir chercher des lectures de Classiques de la littérature mais je tombais sur des bibliothèques gratuites et des fichiers audio amateurs.

C’est ensuite que j’ai découvert le catalogue audio de Gallimard et la maison d’édition Audiolib, spécialisée dans le livre audio. Quel plaisir que d’écouter un travail professionnel ! La qualité de l’enregistrement et la voix de comédiens est très agréable à l’oreille et contribue à ce qu’on accroche à cette autre façon de découvrir un texte.

Pour le moment j’ai plus facilement accroché aux livres lus par des comédiens hommes que femmes, mais j’espère bientôt avoir une bonne expérience. Il faut quand même noter que la voix a un impact non négligeable sur la manière dont nous allons apprécié le texte.

Découvrez ma « pile à lire » de livres audio.

Et vous, êtes-vous amateurs de livres audio ?
Quels livres lus vous ont plu ?
Quelle expérience avez-vous faite des livres audio ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *